membre de l'USGC

                                                         Pour accéder à un sujet précis utilisez le plan du site

                                                         Tous les textes soulignés sont des liens

ACCUEIL

URGENCES

Gardien

FLASH-INFOS

Agenda

La RESIDENCE

Plans

Venir

GESTION

Syndic

Conseil

A.G.

CR des Conseils

PRATIQUE

Petites Annonces

TRAVAUX

Privatifs

Collectifs

Les ENVIRONS

CONTACTS

plan du site

informations légales

 

CHAUFFAGE

MISE en MARCHE du CHAUFFAGE

La mise en route du chauffage est une opération coûteuse  qu'il faut éviter de trop anticiper (réchauffement de l'été indien, rechute de températures printanières). La loi autorise un maximum de 19°C dans les pièces de séjour. Toutefois nous essayons de maintenir 21°C. Cette valeur n'est que relative car elle dépend beaucoup de l'orientation des appartements, mais aussi notamment de leur isolation, fuites au niveau des huisseries, pose ou non de double vitrage, isolation interne (murs Nord et Est, étage. Les parties sensibles, comme la porte d'entrée et les fenestraux dans les salles de bains, ne sont pas à négliger.  Un allumage précoce est une source de gaspillage, beaucoup d'appartements se trouvent surchauffés, ne serait-ce que par les canalisations. Leurs occupants ouvrent les fenêtres plutôt que fermer les radiateurs ce qui a pour effet de faire augmenter la consommation de gaz.

Nous nous pourrions économiser une charge importante pour la Résidence en fermant les robinets des radiateurs lorsque la chauffe n'est pas justifiée. Chaque année (hors période de chauffe) une campagne est organisée pour changer les robinets de radiateurs défectueux (cette réparation est de nature privative).

Aux intersaisons, nous vous conseillons d'utiliser des chauffages d'appoint électrique qui permettent d'adapter la température à vos souhaits sans pénaliser pour autant l'ensemble de la copropriété sur le poste le plus important de notre budget (plus de 1/3 de nos dépenses de fonctionnement).

Le coût  journalier du chauffage collectif, pour un appartement de 100 m², est d'environ 7,95 € (valeur 2011) soit l'équivalent d'environ 68 KW qui représente la consommation en continu d'un très gros radiateur électrique (3000 W) pendant 32 h . La mesure est donc économiquement rentable même à titre individuel, sans qu'il en coûte plus cher individuellement aux utilisateurs de chauffage d'appoint, et contribuons à réduire notre impact carbone.

Compte tenu des coûts importants du chauffage, la période de chauffe est limitée entre le 15 octobre et le 15 avril (dates légales). Des aménagements pourront avoir lieu chaque année en fonction des aléas climatiques.

La décision de mise en service et d'interruption du service est prise par le Conseil Syndical sur la base de faits concrets (3 jours consécutifs à 13° le matin à 9 h) qui peuvent être modulés en fonction des prévisions météo à 5 et 10 jours.

Mode de Calcul

Le coût du P1 (chauffage) est proportionnel aux DJ (degrés jours, voir 1) et non pas au nombre de jours de chauffage.

La moyenne des DJ de 2007 à 2011 a été de 1290 sur la 1ére période de chauffage (du début de l'année au printemps). En 2012 , nous avons ‘’consommé’’ 1360 DJ sur cette période, soit 78 DJ de plus que la moyenne ( + 6% ).

Sur la 2éme période (de l'automne à la fin de l'année) le chauffage a été allumé les 24, 27, 30 /09 et les 8,11 /10 avec des moyennes de 220 et 145 DJ, soit un écart de 75 DJ. En allumant le 4 /10 l’économie est d'environ de 30 à 40 DJ qui ne compense qu’en partie les 78 DJ excédentaires.

1- Nota

Pour les Yvelines la base de référence retenu (établi sur la base d'observation trentenaire est de 2659

La COGENERATION comment ça marche ?

L'eau chaude sanitaire et le chauffage sont fournis par l'installation située au Nord- Est de la Résidence.

 La gestion en est confiée à

 ENGIE-COFELY

Elle est du type cogénération et fonctionne au gaz naturel.

Elle comporte en complément 2 chaudières dont une fonctionne en permanence (en alternance).

Pendant la période froide (du 15/11 au 31/03), un générateur (moteur thermique) produit de l'électricité (4,6 gw/an), revendue à EDF, et nous utilisons la chaleur annexe produite (refroidissement du moteur) en lieu et place d'une chaudière. En cas de très grands froids, la  chaudière vient compléter la demande de chaleur et éventuellement la deuxième chaudière (réserve) intervient si nécessaire (panne du générateur ou de la première chaudière) ou froid exceptionnel.

Le chauffage et l'eau chaude sanitaire sont les premiers postes de notre budget. Nous comptons sur vous pour réduire ce poste. 

Si vous avez trop chaud, n'ouvrez pas les fenêtres mais fermez les radiateurs.

Ne laisser pas couler inutilement l'eau chaude (ni l’eau froide).

En cas de coupure, HORS PERMANENCE du Gardien, vous pouvez appeler le :

0811 20 10 21   préciser le Code 5033480001

Notre installation est sous télésurveillance automatique, les pannes sont détectées rapidement par la société gestionnaire.

Interventions sur vos radiateurs voir la page spécifique

RAPPEL IMPORTANT:

L'eau chaude sanitaire n'est pas considérée, par la législation, comme potable, mais consommable.

170208